MES INDISPENSABLES PUÉRICULTURE LA PREMIÈRE ANNÉE - 0/6 MOIS




Dans quinze petits jours, on fêtera les 1an des filles ! En ce moment je repense sans cesse à l'année dernière à cette même période, quand j'étais dans l'attente de nos filles avec mon énorme ventre, inquiète par ce qui allait m'attendre et me posant plein de questions sur ce qu'il fallait acheter ou pas. Cette première année d'expérience derrière moi, j'ai repensé à tous ces achats et j'ai eu envie de dresser une petite liste de mes indispensables puéricultures qui m'ont accompagné tout ce temps. On commence par les six premiers mois, en espérant que cette liste aidera quelques futures mamans ! :)


Pour le bain : 


- La baignoire DBB Remond, elle est spacieuse, ergonomique permettant de baigner son bébé très longtemps, c'est donc un achat durable. À presque 12 mois nous lavons encore nos deux filles ensemble dans la baignoire c'est pour dire !  De plus elle se nettoie très facilement et a un design sympa ce qui est toujours un plus :) Je recommande le trépied afin de ne pas se faire mal au dos, être installé confortablement et profiter ainsi de ce moment détente avec son bébé.

- Nous avions acheté un transat de bain mais nous ne l'avons jamais utilisé, préférant baigner nos bébés sur notre bras comme la maternité nous l'avait appris et ainsi être encore plus proche d'elles. Pour nous ce fut donc un achat inutile et encombrant. Si vous ne savez pas quoi faire je vous recommanderais d'attendre d'avoir votre bébé pour savoir si vous en avez vraiment besoin ou pas.

- Deux capes de bain par bébé nous a semblé suffisant pour ces premiers six mois, permettant ainsi d'alterner quand l'une est dans la machine à laver sans pour autant encombrer nos tiroirs. J'ai eu un gros coup de coeur pour les capes de bain en mousseline Moumout', leurs couleurs sont si jolies et le tissu agréable. Elles sèchent très vite également.

- Les produits nettoyant corps et cheveux Naty. On a opté pour des produits les plus neutres possibles en substances chimiques afin de ne pas agresser leur petite peau de bébé si fragile. Et le packaging des flacons ne jure pas dans la salle de bain ;)

- On a introduit les jouets dans le bain qu'à partir de 6 mois, quand elles ont commencé à tenir bien assise et à être bien éveillées. Pendant les 6 premiers mois le bain était vraiment un moment de détente et non de jeu.


Pour le repas :


- Si vous avez choisi l'allaitement le problème est vite réglé ! Si vous optez pour le lait artificiel je vous recommande les biberons Mimijumi, ils sont extrêmement pratiques à utiliser au quotidien (lavage, préparation du biberon) et personnellement mes bébés ont très bien pris la tétine me permettant un allaitement mixte les quatre premiers mois. Comme nous lavions les biberons de suite après utilisation, deux grands formats et deux petits formats nous ont suffi pour les 6 premiers mois.

- Pour le sèche-biberon j'ai opté pour Philips car je trouvais le design agréable, et après presque un an d'utilisation c'est un achat que je ne regrette pas. Pour nettoyer les biberons ce sont les goupillons Bébé Confort, ultra pratique surtout le petit pour nettoyer la tétine. Enfin nous avons fait le choix de ne pas acheter de stérilisateur, préférant les laver de suite après utilisation avec cette lotion et faire une stérilisation à l'ancienne dans l'eau bouillante de notre cocotte une fois par semaine. Aucun problème à noter pour mes bébés avec ce système. Au début nous ne chauffions pas les biberons puis l'hiver avançant et l'eau à température ambiante devenant de plus en plus froide nous avons finalement acheté un chauffe biberon. Celui-ci ne chauffant pas assez vite et surtout acceptant un seul biberon à la fois, nous avons vite opté pour une casserole d'eau chauffée sur la plaque d'induction nous permettant de mettre deux biberons en même temps et de les chauffer bien plus vite !

- Des bavoirs en quantités conséquentes. J'ai eu des bébés régurgiteurs qui bavaient à n'en plus finir, il fallait constamment leur mettre des bavoirs au cou. Pour les moments hors repas j'aimais bien leur mettre les bavoirs bandanas, gros coup de coeur pour ceux de Poudre Organic, pour les repas nous avions les bavoirs d'épaules Aden+Anais qui permettait à la fois de les protéger pendant le biberon puis de faire le rot sur l'épaule sans risque ! Ces bavoirs sont absolument géniaux je les recommande !

- Des langes en quantité encore plus conséquente ! Avant de devenir maman je ne comprenais pas l'utilité d'un lange, depuis je les utilise au quotidien, je ne peux pas m'en passer ! Ils sont pratiques pour tout ! Les meilleurs sont ceux d'Aden+Anais et j'en recommanderais 6 par bébé pour pouvoir tourner régulièrement. Également les maxi langes d'Aden+Anais sont pratiques à utiliser en poussette pour protéger votre bébé, le couvrir ou bien vous isoler pendant une tétée à l'extérieur.

- Nous avons débuté la diversification à la fin du quatrième mois et nous avons choisi une vaisselle en bambou écologique et super jolie ! Les petits bols sont suffisants pour commencer. Pour les cuillères on a opté pour les béaba, très bien adaptées à leur toute petite bouche. Également les petits pots de conservation béaba sont vraiment parfaits, bien hermétiques il n'y a pas de risque de fuite pendant le transport. On a choisi de respecter leur rythme physiologique c'est pourquoi on les a nourri dans les transats en position semi-assise jusqu'à 7 mois et demi. Puis quand elles ont su tenir assise toute seule nous les avons installé dans les chaises hautes. Cela nous a permis aussi d'éviter d'avoir des chaises hautes dans le salon les 7 premiers mois !


Pour les balades :


- Pour les sorties en voiture, nous avons pris deux cosy Cloud Q de Cybex. Référencé comme le meilleur produit aux crash test, il était important pour nous qu'elles soient en sécurité lors de nos sorties en voiture malgré le prix très élevé. Ce qui m'a également décidé c'est le simple toucher de l'assise entre ce cosy et un autre, le Cloud Q est tellement plus moelleux !! Comme on fait pas mal de route il était aussi important qu'elles soient en sécurité que bien installées confortablement pour éviter les crises de pleurs durant les trajets ! Et effectivement elles sont plutôt cool en voiture :) Sur le site ils annoncent que le cosy est utilisable jusqu'à 18 mois, on verra si elles tiennent aussi longtemps ! Et dernier avantage de ce cosy, il peut être mis en position allongée sur la poussette !

- La poussette, pour moi indispensable avec deux bébés, je ne jure que par Bugaboo. Tellement pratique, confortable, maniable et belle ! On a la Donkey Twin pour balader nos deux loustics mais si on avait eu q'un seul bébé j'aurais choisi la Bee pour passer partout en ville.

- Le porte-bébé, je ne pourrais pas donner d'avis là dessus, car j'ai eu deux écharpes Studio Roméo en cadeau de naissance qui se sont révélées être un vrai fiasco : trop grandes pour mes petits bébés, elles n'étaient pas du tout soutenues, c'était hyper dangereux. Si on avait un troisième bébé un jour je serais tenté par Ergobaby.


Pour le change : 


- Nous avons fait le choix de ne pas prendre de table à langer, préférant changer nos bébés sur le haut de la commode où sont rangées leurs petites affaires et ainsi faire un achat pour deux et gagner de la place dans leur chambre. Un an plus tard on ne regrette pas du tout ce choix et on recommencerait sans hésiter. On a opté pour la grande commode Ikea afin d'avoir un maximum de rangement.

- Pour le matelas à langer nous avons opté pour un matelas plat basique afin de pouvoir changer les deux bébés en même temps et gagner ainsi du temps et de l'énergie ! Si on avait eu qu'un seul enfant, j'aurais plutôt opté pour le Sofalange, plus ergonomique pour les bout'choux.

- Pour les produits de toilettes, nous faisons au plus simple : des carrés de coton bio, du liniment, des couches Naty pour le change quotidien; un gant et un brumisateur pour la toilette du matin, des cotons-tiges spécial bébé, un stock important de sérum phy, le mouche-bébé Nosiboo , leur petite vitamine D quotidienne et puis c'est tout ! Le soir après le bain on leur fait un petit massage avec l'huile d'amande douce Weleda. Et si jamais il y a quelques irritations on applique l'oxyplastine sur les fesses et le cicalfate sur les autres parties du corps. 


Pour l'éveil :  

- Sans rentrer dans les détails des jouets d'éveil et les livres qui sont les choix personnels des parents, j'ai trouver le portique vraiment efficace et qui les a occupé un bon moment dès leur deuxième mois. On a opté pour celui-ci, rien à redire il fut parfait et suffisamment large pour y mettre deux bébés en dessous !

- Le transat, on en a pas eu une grande utilité à part pour les faire manger quand la diversification a commencé. Autrement elles n'aimaient pas trop, préférant rester allongées sur des édredons, couvertures et autres...

- Un coussin musical pour les occuper quelques minutes et avoir les mains libres un bref instant ! Gros succès chez les filles pour le chat et le lapin Anne-Claire Petit.


Pour le sommeil :

- Sujet délicat et épineux ! Aujourd'hui si j'étais à nouveau enceinte je prendrais un simple couffin, gros coup de coeur pour le Numéro 74, pour les siestes en journée et j'opterais pour le co-dodo les nuits, puis un lit à barreau très simple chez Ikea par la suite. En tout cas je ne me précipiterais pas et j'attendrais de voir comment réagi mon bébé.

- Deux gigoteuses par bébé ont suffi, sur le même principe que les capes de bain. Nous avions des Vertbaudet pour l'automne puis des Monoprix pour l'hiver.



Voilà pour mes indispensables puéricultures pour les six premiers mois avec nos filles !




11 MOIS

Onze mois déjà mes petits coeurs ! Dernière ligne droite avant le big One, on s'active en coulisses : on imprime et découpe vos petits faire-parts, on réfléchi à la déco, on cherche vos petites tenues sur les boutiques en ligne, on y pense constamment, on en parle sans arrêt alors que de votre côté vous menez votre petite vie tranquille sans rien vous doutez et vous avez bien raison ! Au cours du mois d'août vous avez compris ce que signifie la séparation et les retours à la maison après les weekends chez mamie pendant que nous bossions ont été plus difficiles. À part ça vous êtes des petites filles vraiment adorables et tellement faciles à vivre ! Vous avez bien perfectionné votre quatre pattes, toutes les deux vous vous déplacer très très vite. Elisa tu commence à grimper les marches de l'escalier, alors que toi Louise tu fais tes premiers pas debout à l'aide du trotteur. On a commencé les morceaux dans les purées mais c'est pas vraiment votre truc, excepté pour les gâteaux au goûter qui eux passent très bien. On vous aime si fort et l'on va profiter de chaque seconde de ce dernier mois avant vos 1an ! 

MOTHERHOOD


45 petits jours nous séparent de leur première bougie, 321 jours qu'Elisa & Louise ont fait de moi une maman, dix mois et quinze jours que notre quotidien n'est que révolution et amour fou. 
Jamais je n'aurais soupçonné une telle puissance d'amour envers ces deux petits êtres, jamais je n'aurais pensé être un jour aussi lié inextricablement à une personne, jamais je n'aurais imaginé être capable d'aimer autant, si intensément. C'est un amour complètement différent de celui que je porte envers ma famille ou mon mari que j'aime pourtant si passionnément. C'est un amour de mère pour ses enfants, si nouveau pour moi et si grand que j'ai l'impression parfois que mon coeur va exploser.

Pour certaines, cet amour maternel fut présent dès leur grossesse voir même avant. Pour moi il est venu bien plus tard, bien après l'accouchement, une fois qu'on fut rentrés à la maison, que j'ai pris mes marques et repères dans mon nouveau rôle de maman, que j'ai appris à les connaître... Elles étaient si minuscules et fragiles, elles m'intimidaient, j'avais si peur de mal faire. Je me suis bridée au tout début et puis la digue a rompu et le flot d'amour infini m'a envahi. Je m'en souviens bien c'était un soir d'automne, et j'ai chuchoté à Cédric alors qu'elles dormaient paisiblement entre nous dans notre lit, "je les aime si fort". 

Depuis je me sens bien dans mon rôle de maman, à l'aise avec mes deux bébés, une sensation de plénitude béate. Et pourtant je n'ai jamais été aussi fatiguée de toute ma vie, cette immense fatigue qui ne nous quitte pas malgré des bébés dormeurs qui ne nous réveillent plus la nuit depuis maintenant plusieurs mois et font des belles siestes de 2H plusieurs fois par jour. Et à cette fatigue lancinante s'ajoute pleins de sentiments contradictoires. Je doute, chaque journée qui passe, sur l'éducation de mes filles, est-ce que c'est la bonne chose à faire ? La bonne attitude, la bonne réponse à avoir face à ces deux bébés ? Je lutte pour trouver la bonne balance entre le boulot et les bébés, et j'en suis venue à détester mon travail qui m'empêche de passer le temps souhaité avec mes filles comme je le voudrais. Je suis frustrée quasiment tous les jours quand je vois les heures défilées, ma to-do-list qui ne bouge pas et ce temps qui m'échappe encore et toujours, beaucoup plus vite maintenant que je suis mère. Et puis ce corps post-partum, dans lequel je ne me reconnais pas, je ne m'y sens pas bien et que j'ai dû mal à apprivoiser.  

Voilà la maternité dans toute sa splendeur, sa puissance, ses contradictions. Être mère n'est pas facile, ni inné, j'apprend tous les jours, je tâtonne mais j'avance le coeur gonflé d'amour avec la certitude que mes filles sont ma priorité désormais et malgré tous les doutes et appréhensions je suis bien dans mes baskets, dans mon rôle de maman, heureuse avec ces deux petits êtres à mes côtés.

NOTRE PHOTOSHOOTING POUR ZÜ








En mai dernier on s'est essayé à un nouveau genre dans notre boulot : le stylisme-photo pour une marque d'enfant ! C'est pour Zü, une marque de papeterie et textile aux dessins tous doux, imaginée par Juliette la créatrice dont j'adore son travail !
J'étais un peu rouillée au tout début quand j'ai reçu ce gros colis de marchandises me demandant par quoi commencer et comment le mettre en scène. Je me suis aussi rendue compte combien j'étais devenue très à l'aise avec la déco de mariage et bien installée dans ma petite zone de confort :)
Du coup nouveau challenge, nouveau projet, l'univers enfantin à mettre en scène. Et j'ai adoré ! Malgré la météo extrêmement pourrie et deux petits bébés dans les pattes, on a passé un très bon moment à mettre en valeur les jolis produits de Juliette. C'est un premier essai réussi et on a vraiment hâte de développer cette branche dans notre futur loft-atelier
Pour cette occasion on a réalisé ce photoshooting dans la nouvelle chambre des filles, il faudra que je vous fasse le tour complet très bientôt, il me manque juste 2-3 éléments déco pour finaliser leur petit nid :)

Stylisme & Photographie : Monsieur + Madame 

10 MOIS


Dix petits mois de vie aujourd'hui mes chéries ! Que de progrès réalisés en si peu de temps. Vous vous déplacer désormais toutes les deux à 4 pattes, Louise tu galopes, Elisa tu es plus hésitante. Vous tapez dans vos petites mains et c'est certainement la plus mignonne des choses que vous faites. Vous vous tenez debout quasiment tout le temps et vous savez désormais redescendre tout doucement de cette position. Les bosses et les bleus sur la tête se font moindres par rapport au mois de juin, vous commencez à comprendre ce qui fait mal ou pas ! Deux petites dents chacune ont poussé sur la gencive du bas : Louise tu as sortie ta première dent le 16 juillet, puis la deuxième cinq jours plus tard en même temps qu'Elisa tu sortais ta première dent, puis ta deuxième dans la foulée. On en est donc à deux partout. Vous adorez la musique, au moindre son désormais vous bougez vos petites fesses et c'est juste adorable à regarder. Vous avez vu votre première pièce de théâtre au Festival d'Avignon avec votre copine Asya et vous avez été subjuguées. Vous babillez à n'en plus finir, des rires et des sourires à gogo, c'est tellement bon de vous voir grandir ! Ah j'oubliais vous avez toutes les deux un sacré caractère, vos deux personnalités se dessinent, si différentes mais complémentaires, et ça promet pour les années à venir !

LE SOMMEIL DE NOS JUMELLES


Cette nuit notre petite Louise a dormi avec nous, entre nous deux, comme lorsqu'elle était toute petite. Elle était chafouine entre la chaleur, les poussées dentaires et le nez bouché que ce fut le seul moyen pour qu'elle dorme. Ça fait très longtemps que cela n'était pas arrivé et j'avoue cela m'a manqué. Alors ce matin au réveil, je l'ai regardé très longtemps, si paisible et belle dans son sommeil, afin de graver ces précieux moments dans mon coeur de maman. Ces moments sont tellement fugaces qu'on oublie très vite je trouve, j'ai donc eu envie de retracer par ici toutes les étapes par lesquelles nous sommes passées dans l'apprentissage du sommeil de nos filles.

( Note : cet article n'a absolument pas pour but de donner des conseils ou une méthode sur le sommeil des bébés. Chaque enfant est unique et je suis persuadée que seuls les parents savent exactement ce qui est bon pour leurs enfants. C'est juste un témoignage de notre expérience, et avant tout un moyen pour moi de me souvenir de ces premiers mois complètement dingues !)

Quand on s'est retrouvé à la maternité avec nos tous petits bébés dans les bras, personne ne nous a rien dit sur comment réussir à endormir nos filles. On a eu droit bien sûr à la classique mise en garde en sortant de l'hôpital : les faire dormir dans une gigoteuse, sur le dos, rien autour et dans une chambre à 19°C.... Et puis nous voilà à la maison avec des bébés qui pleurent et qui ne dorment plus aussi facilement qu'à la maternité (ça aussi c'est un mystère encore inexpliqué), grande interrogation alors sur le comment faire dormir nos bébés ? 

On a commencé par du co-sleeping pendant trois mois et demi environ. Ce n'était pas du tout prévu, en atteste le beau berceau suspendu qui les a attendu durant plusieurs mois pendant ma grossesse, ni même un choix éducatif, cela s'est fait naturellement par la force des choses. À la maternité elles dormaient sans problème dans leur petit berceau en plastique à côté de mon lit, à la maison elles hurlaient à la mort dès qu'ont les posaient dans leur beau berceau !!! Il s'est avéré que celui-ci était trop grand pour elles, on a donc mis le coussin d'allaitement que j'avais pendant l'accouchement afin qu'elles retrouvent des odeurs tout en réduisant l'espace autour d'elles. Cette technique a plus ou moins bien marché, elles acceptaient un peu mieux le berceau, surtout en journée. En rentrant de la maternité, j'avais à peu près la force d'un mollusque, je faisais des malaises si je me relevais trop vite du lit, et j'avais du mal à me remettre de la pré-éclampsie. Il est vite apparu que me lever nuit et jour toutes les 2-3heures pour aller récupérer nos bébés dans leur chambre n'était pas possible pour moi dans l'immédiat ce fut donc Cédric qui s'en chargea, me les amenant pour chaque tétée. Et puis les jours s'écoulant, l'automne avançant vers des jours plus froid, étant en congé maternité mais Cédric ayant repris le boulot, j'ai pris l'habitude de faire les siestes en même temps qu'elles dans notre lit, elles s'endormaient alors très facilement ainsi au chaud près de moi, rassurées par mon odeur très certainement et c'est donc tout naturellement que j'ai continué la même chose pour le coucher du soir (à une heure chaque fois différente durant les trois premiers mois...). De leur côté plus les jours passaient plus le temps entre chaque tétée s'espaçait et les périodes de réveil dans la nuit également.

Vers trois mois et demi, mi-janvier, on a commencé à instaurer un rythme régulier sur les 24H, auquel on s'est tenus contre vents et marées (comprendre bébés relous !). On a commencé notamment à mettre en place une routine du coucher en instaurant le bain le soir qu'on faisait jusqu'à présent le matin. Bain, Biberon, Histoire, Câlins, Coucher voilà notre rituel de 18H à 20H, qu'on a d'ailleurs encore conservé. Elles n'ont fait "leur première nuit" qu'à 4 mois et demi, s'accrochant à leur tétée de 3h du matin avec acharnement ! En même temps, depuis janvier, on sentait qu'on était arrivé aux limites du co-dodo, on se gênait mutuellement pour dormir, les filles ayant grandie prenaient plus de place, nous avons donc pris l'habitude de les mettre dans leur berceau une fois endormie où elles y passaient le reste de la nuit. Si elles dormaient bien dans leur berceau, il était très difficile de les y endormir, étant un doudou géant pour elles, elles ne pouvaient pas dormir sans ma présence, j'ai donc pris l'habitude de les coucher d'abord dans notre lit, dans leurs gigoteuses et de rester à leurs côtés, leur caressant la tête pendant 30 bonnes minutes jusqu'à ce qu'elles s'endorment avant de les coucher dans leur chambre.

Cette pratique pour les endormir à duré très longtemps jusqu'à mi-mai, à 7 mois et demi. J'ai culpabilisé à un moment donné, pensant qu'on leur donnait de mauvaises habitudes et qu'elles n'allaient jamais plus pouvoir s'endormir sans ma présence... Je regrette d'avoir eu ce sentiment aujourd'hui, car du coup je n'ai pas assez profité du moment présent. J'aurais dû me douter que je ne serais pas un doudou éternel pour mes filles et justement en profiter quand c'était le cas.
Au moment de chercher une nounou j'appréhendais cette partie de l'endormissement un peu particulière et assez contraignante pour l'adulte qui s'en charge et ce fut d'ailleurs mon premier choix de critère de sélection : engager une nounou compréhensible et sensible à leur rythme qui prendra le temps de leur caresser la tête pour les endormir comme je le fais à la maison. On a eu beaucoup de chance on est tombé sur une perle ! Elle a fait les mêmes gestes que moi pour les aider à s'endormir pendant 2 - 3 jours et puis d'elles-mêmes les filles n'en ont plus eu besoin et ont pris l'habitude de s'endormir par elles-mêmes sereinement dans leurs petits lits. Elles ont opté pour leurs peluches lapin comme doudou, me remplaçant tout simplement ! Le changement avec la garde chez la nounou a visiblement été un déclencheur, ou bien tout simplement c'est qu'elles étaient très prêtes et que c'était leur moment. Dans tous les cas cela s'est fait naturellement et sans heurts, ni pleurs (encore moins cette méthode de laisser pleurer 5-10-15min que personnellement je trouve totalement aberrante pour ne pas dire barbare !)

Aujourd'hui elles ont neuf mois et demi, elles dorment en moyenne de 20h à 7h30 du matin, le soir après le rituel je n'ai plus qu'à leur faire un bisou et les coucher dans leur lit, elles s'endorment par elles-mêmes très sagement. C'est tellement agréable ! Il arrive encore qu'il y ait quelques nuits pourries de-ci de là, mais cela reste très minoritaire et de toute façon je pense que notre sommeil en tant que parent n'est plus jamais le même qu'avant d'avoir des enfants !

Cette technique de co-dodo, doudou géant et caresse sur la tête a très bien marché pour nous et si nous devions avoir un autre enfant un jour c'est quelque chose que je referais de suite sans arrière pensée ni culpabilité.

MY BOY TURNS 30

Joyeux anniversaire mon tendre loup ! Et quel anniversaire ! Le fameux 3.0, celui qui annonce un cap dans notre vie d'adultes. Mais avant de se tourner vers de nouveaux horizons, un grand merci mon amour pour avoir passé toute ta vingtaine à mes côtés. Et quelle belle et riche décennie ce fût ! 

Tout d'abord, notre vie parisienne totalement bohème avec nos sorties hebdomadaires à Pompidou en grand drogués de ce musée que nous étions, nos séances ciné à 22H quasiment tous les soirs, quand certains se mettent devant la télé, nous, nous nous emmitouflions et partions au Mk2 Quai de Loire / Quai de Seine sans savoir la programmation (merci la carte ciné UGC !), nos concerts et virées en boites de nuits parisiennes, nos balades en vélib, nos courses à pieds aux Buttes Chaumont tous les dimanches... On avait absolument aucunes contraintes mais on ne s'en rendait pas compte, notre appart dans le Xème près du canal St Martin était si minuscule et miteux quand j'y repense mais on s'en fichait complètement, on était simplement heureux et amoureux ! 

Ta vingtaine c'est aussi des voyages, des beaux voyages qui nourrissent l'âme et créent de belles amitiés (coucou Denisse & Marianne !). Le Mexique d'abord, la liberté absolue, notre road trip de 5 mois en sac à dos, une folle passion pour ce pays, puis les Cyclades et le Viet Nam nos deux voyages de noces car quand on aime on ne compte pas, Istanbul avec les amis, Londres en amoureux où nous nous sommes fiancés, Marrakech la tumultueuse pour notre lune de miel, Californie la belle, la rêveuse, notre dernier grand voyage à deux avant de devenir une famille.

Notre mariage ensuite, lors de notre 25ème année, une année de préparatifs tellement chouettes et une fête si sympa qu'on a décidé d'en faire notre métier. Le choix de déménager et quitter Paris pour revenir sous le soleil du sud où nous avions grandis. Notre entreprise "Monsieur + Madame" qu'on a lancé sans vraiment réfléchir ni bussiness plan mais pour laquelle nous nous sommes mis à travailler très dur et avec passion depuis ces quatre dernières années. 

Enfin et très certainement le meilleur de notre amour, la naissance de nos filles en octobre 2015, Elisa June & Louise Jane. Ces deux petits êtres ont révolutionné notre vie commune d'une manière qu'on aurait jamais soupçonnée lorsqu'on a échangé notre premier baiser sur un terrain de basket en mars 2002 ! 

Je n'ai que des beaux souvenirs à tes côtés. Tu es mon partenaire de vie idéal, mon associé de choc, mon bel amour. Je t'aime tellement et je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle décennie. 

Joyeux 30 ans !


Photos : Anne-Claire Brun