Nos mariage

Nos mariage
NOS MARIAGES

June And Jane

June And Jane
JUNE AND JANE

SHOP

SHOP
SHOP

31 MARS 2015

Enceinte de 16 SA - Avril 2015

31 mars 2015 ... Cette toute première écho à 11SA marquée d'une grande croix dans mon agenda. J'ai eu ce rendez-vous un mois et dix jours après avoir découvert que j'étais enceinte, ce fut long très long à arriver et j'attendais ce moment avec une impatience folle. La première écho qui m'apparaissait mystérieuse, jeune primipare que j'étais, tout en me promettant monts et merveilles, ce moment où nous allions découvrir pour la première fois notre futur premier enfant, celui qui était tant désiré.

"Trente minutes grand max vous verrez" m'avait prévenue la secrétaire lorsque je lui ai demandé combien de temps durerait le rdv. C'est finalement 55min que je suis restée allongée sur cette table sans un mot de la part du médecin occupé à scruter mon ventre, le coeur battant à la chamade encore sous le choc d'avoir appris qu'il n'y avait pas un mais deux bébés dans mon ventre.  Et sortir du cabinet 1H15 après y être entrée avec un verdict implacable "Vous avez une grossesse de type mono-choriale bi-amniotique, c'est un cas rare, aujourd'hui il y a 50% de chances que vous meniez à terme votre grossesse avec les deux bébés en vie. Je vous adresse à un confrère plus expérimenté sur le sujet". La douche glaciale, la distance froide du médecin, l'oppression dans mon corps, la sensation de manquer d'air, le vertige, le bourdonnement dans les oreilles, passer en mode automate pour continuer à avancer et rejoindre la voiture, appeler ma mère et m'effondrait en larmes. 

Deux ans pile aujourd'hui où une belle après-midi ensoleillée de printemps s'était transformé en un véritable cauchemar. Oh cette terreur qui m'a envahie, c'est certain que je m'en souviendrais toute ma vie. J'étais incapable de réfléchir tellement c'était un raz de marée d'émotions diverses et contrariées qui m'ont envahie. J'ai eu envie d'avorter pendant 24H, j'ai fais un rejet total de mes bébés, ce n'était pas le plan prévu, moi qui aime tout planifier à l'avance. Mon mec lui non, stoïque à l'annonce, il était serein et confiant en nos capacités à gérer deux bébés en même temps. C'est sa sérénité qui m'a apaisée et qui m'a décidée de me lancer tête baissée dans cette nouvelle aventure malgré les doutes et les risques. Et oh combien il avait raison, surtout quand je nous vois tous les quatre aujourd'hui je ne peux même plus imaginer avoir eu un seul enfant !

Depuis j'y repense régulièrement à ce 31 Mars et bien souvent je me demande quel impact il a eu sur mes filles et sur notre relation. Elles qui ressentaient tout in-utero comment l'ont-elles gérées ? Moi aussi je me demande comment mon corps a-t'il assimilé cette terreur ? Ce qui est certain c'est qu'elle est toujours là au fond de mon moi, dans un repli bien caché, je la ressens quand je repense à cette journée, elle ne partira pas et fera désormais partie de moi tel un marqueur génétique. Une émotion peut-elle modifier un ADN ?

Deux ans pile aujourd'hui depuis cette première échographie, Elise et Louise sont à l'aube de leurs 18 mois, elles sont rayonnantes, vives, malicieuses, c'est deux petites filles qui me comblent d'un amour fou et je remercie mille fois la vie de m'avoir permis de vivre cette drôle d'aventure qu'est la gémellité.  

Aucun commentaire