Nos mariage

Nos mariage
NOS MARIAGES

June And Jane

June And Jane
JUNE AND JANE

SHOP

SHOP
SHOP

ZOO, AQUARIUM ET CIRQUE


Les zoos, les aquariums, les cirques et tout autre espace de divertissement mettant en scène des animaux dans des enclos, vous en pensez quoi ? 

Maintenant que les filles grandissent et s'extasient devant chaque chien, chat, oiseau qui passent sous leur nez lorsqu'on se promène, la question d'une visite au zoo se pose, on hésite encore, tiraillés entre l'éthique pour le respect des animaux sauvages qui devraient être avant tout en liberté et non enfermés (on le pense vraiment) et le souvenir de nos propres sorties au zoo lorsque nous étions enfants qui nous marquent encore 25 ans après et qu'on aimerait partager à nouveau avec nos propres enfants....  

Pourtant il y a certains parcs animaliers où la question ne se pose même pas, par exemple c'est sûr qu'on ira pas à Marineland, j'en conserve moi-même un très triste souvenir lors de mon passage dans les 90's, alors que j'étais pourtant dans une période fan des dauphins et je n'avais qu'un rêve : les voir en vrai ! Mais voilà les voir faire les guignols avec des cerceaux était loin de l'image romantique que j'en avais et tout les articles sortis récemment contre Marineland ont renforcé mon opinion à propos de ce parc.
Le cas des petits cirques itinérants avec des animaux aussi n'ont pas ma faveur, et c'est certain on y emmènera jamais les filles. C'est même pour moi le pire endroit sur terre pour un animal sauvage, trimballés tous les deux jours sur les routes, faméliques ou même shootés aux médocs pour subir le show, ces petits cirques très présents dans les campagnes me révoltent et me dégoutent. Et j'en parle en connaissance de cause car aujourd'hui même sur le parc municipal de notre village, il y a un petit chapiteau dressé avec 2 chameaux aux côtes saillantes et aux poils débraillés, un zébu à l'oeil morne et un lama dégarni qui broutent autour, une chaîne d'1m au cou, sous un soleil de plomb et sans eau. C'est d'une tristesse à fendre le coeur.

Mais concernant le zoo, ma décision reste mitigée. Pourquoi voir un orque tourner en rond dans un petit bassin me gène plus qu'un lion dans un enclos, certes verdoyant et assez grand, mais enclos quand même ? Je ne sais pas et cela me tiraille dans ma décision d'emmener ou non mes filles au zoo. Il faut dire que le zoo de notre région soutient plusieurs programmes de protection des animaux dans leur milieu naturel grâce aux recettes générées par les entrées du zoo (à lire ici) et leurs missions sont très claires et clairement en faveur de l'animal (à lire ici), inconsciemment cela doit certainement jouer dans mon incertitude.

Les protectionnistes de la cause animale nous dirons qu'il faut voir les animaux en liberté avant tout. Ok, soit, sauf qu'en liberté il y a pas mal de dérives aussi, je pense notamment aux balades à dos d'éléphant dans les pays asiatiques qui même si ils ne sont pas enfermés, ces bêtes n'ont rien à envier non plus à leur collègues parqués dans des zoo européens qui sont choyés par un personnel qualifié tous les jours. Après je suis bien d'accord qu'un animal dans son habitat naturel, c'est bien là qu'il est le plus beau et le mieux placé, mais voilà ce n'est pas donné à tout le monde non plus d'aller dans ces habitats naturels... 

En 2015, nous avions visité l'aquarium de Monterey en Californie aux USA. Cet aquarium est aussi un centre de recherche océanographique très pointu et le bâtiment est posé directement dans l'océan servant de base pour les plongeurs. Les américains sont les pros du divertissement mais aussi de la pédagogie et je dois avouer que nous avons passé un extraordinaire moment à l'intérieur, apprenant, découvrant des espèces aquatiques, s'extasiant devant les méduses, jouant avec les raies et leur peau si douces etc... Les bassins étaient vastes, propres, bien entretenus, les explications claires et précises, c'était très intéressant et la richesse du savoir contenu dans ce bâtiment est immense. Clairement c'est un endroit où les animaux sont enfermés pourtant ils sont très bien entretenus par des gens passionnés et la souffrance animale ne m'est pas venu à l'esprit une seule fois en m'y baladant. On espère même pouvoir y amener les filles lorsqu'on y retournera avec elles.

Alors est-ce que mon choix dépend de l'établissement et de son éthique ? Ne suis-je pas un peu hypocrite en voulant amener mes filles au zoo mais pas à Marineland ? Et vous vous en pensez quoi ? Vous amèneriez vos enfants dans un parc animalier ou bien il en est hors de question ?

Je vous laisse sur quelques photos de l'aquarium de Monterey, prises en février 2015.









3 commentaires

  1. Ici aussi, on se souvient bien de nos sorties enfants alors nous avons fait le choix de l'amener au zoo et à l'aquarium. Hypocritement sûrement, on se dit qu'au moins ils ne sont pas forcé à faire quelque chose.
    Concernant les cirques, nous sommes allé voir un grand cirque il y a peu et même si elle a adoré, nous sommes parti avant la fin car c'était une prise de conscience pour nous. C'est dur de prendre ce genre de décision car pour eux c'est magique.. mais plus tard, je pense, qu'ils comprendront

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours délicat à prendre ce genre de décisions... les priver d'un moment enfantin au nom d'une conscience adulte, c'est dur ! Et ce n'est clairement pas facile d'être parent je trouve !

      Supprimer
  2. Je suis comme toi je sais qu'il y a des endroits où nous ne l'emmenènerons pas marineland et les cirques,... mais effectivement la question se complique avec les zoos je voudrais dire que non nous n'irons pas car je pense sincèrement que même s'ils sont bien traités ça n'empêche pas qu'ils ne sont pas dans leur environnement naturel avec la place suffisante et le climat adapté, une cage même si elle est dorée reste une cage. Bien évidemment emmener son enfant en safari en Afrique pour qu'il découvre les éléphants ou les girafes ou se rendre au canada pour observer les orques et les baleines ce n'est pas comparable à la sortie dominicale au zoo ! Mais je pense qu'il y a déjà beaucoup d'animaux que l'on peut observer près de chez nous (en habitant à la campagne), il y a des livres très ludiques qui expliquent la vraie place des animaux, nous on attendra qu'elle soit plus grande et de pouvoir au regard de ça en lui faisant découvrir simplement que peut être l'animal n'est pas le plus heureux du monde ce qu'elle veut faire si elle veut y aller ou non, les enfants sont sensibles et vrais et je ne pense pas que ce soit un choix égoïste que de leur expliquer qu'un orang outan n'est pas aussi heureux ici qu'il pourrait l'être chez lui.

    RépondreSupprimer